Goliath

Malgré sa volonté de vivre, la maladie et l’épuisement ont fini par emporter Goliath. Les bénévoles du refuge vont le regretter et garderont de lui, le souvenir d’un chien têtu, avec son petit caractère, mais qui avait tellement d’amour à donner à ceux qui prenaient le temps de le connaître. C’est ainsi qu’il est parti, entouré d’amour. Nous remercions sa famille d’accueil qui l’a accompagné.